Accueil » Blog » Lapin de Pâques et autres DIY – notre sélection à portée de tous (ou presque)

Lapin de Pâques et autres DIY – notre sélection à portée de tous (ou presque)

C’est pareil tous les ans, on se dit que cette fois on fera un truc vraiment chouette pour la chasse aux œufs de mini-moi et au final on manque d’inspiration, on ne sait pas par où commencer, ni franchement ce dont on a besoin. Alors cette année, pas de panique, nous vous avons sélectionné nos coups de cœur déco, DIY et recette spécial Pâques (merci Pinterest). On a pensé à tout le monde, les grands, les petits, les méticuleux, les pressés et les “franchement j’essaie mais je suis pas doué”.

Pour les chocolats

Il n’y a pas à dire, le plus important pour nos petits, c’est la chasse aux œufs. Et soyons honnêtes, nous aussi on adore les voir surexcités à l’idée que les cloches soient passées (sérieusement, des cloches?!?), les regarder fouiller tous les recoins de la maison/appartement/jardin et finalement revenir vers nous ultra fiers de nous présenter leur butin. Alors s’il y a une chose à préparer, mis à part penser à acheter des œufs à cacher, c’est le réceptacle qui accueillera leur précieux trésor. Nous avons déniché pour vous 3 super idées mignonnes à souhait.

la pochette lapin de Pâques

Elle ne nécessite pas de savoir coudre, juste enfiler du fil dans une aiguille et faire trois points. Même les enfants peuvent aider, si si c’est fastoche. Deux versions, la tête de lapin de Pâques et celle de miffy pour les fans.

Dans les deux cas, il vous faudra un peu de tissu, du fil, une aiguille, des ciseaux, un feutre et une imprimante.

On commence par imprimer le modèle. Vous pouvez télécharger la pochette tête de lapin ici. On s’en sert comme patron pour découper deux morceaux de tissus. Il ne reste plus qu’à les coudre ensemble (on pense à laisser un espace ouvert entre les oreilles hein) et à dessiner les yeux et le nez. Et hop le tour est joué. Un petit nœud pour refermer si on veut, c’est même pas obligé.

La coupelle lapin


Alors quand on le voit comme ça, on a l’impression qu’il sort d’une boutique super tendance d’objets de créateurs (j’exagère?). Non sérieusement, ce bol est juste adorable et d’une simplicité déconcertante à fabriquer. Le secret, c’est l’argile sans cuisson. Elle sèche à l’air libre en une nuit. C’est comme de la pâte à modeler mais en mieux, et pas besoin de s’embêter avec un four à 1000 degrés. On la trouve dans tous les bon magasins de loisir créatif. Si vous préférez la fabriquer vous-même, je vous ai déniché une petite recette.

Pour faire la coupelle lapin de Pâques, on commence par étaler la pâte au rouleau. On y découpe un cercle (un bol à l’envers vous aidera). Avec le reste de la pâte on découpe deux oreilles que l’on vient coller au cercle. On prend délicatement l’ensemble et on le pose sur le bol. On appuie légèrement au centre pour former le creux de la coupelle lapin. Pas besoin d’aller jusqu’au fond du bol, un légère courbe suffira. On laisse sécher. Deux points pour les yeux, une croix pour la bouche, et voilà!!

L’œuf surprise

Super simple et effet garanti. Le bonus, les enfants seront occupés un bon moment à comprendre comment récupérer leurs œufs 😉 L’astuce est ultra simple. Faites rentrer des petits œufs dans un ballon de baudruche. Gonflez-le un tout petit peux, juste pour lui donner la forme. Huilez-le. Trempez de la ficelle ou de la laine dans de la colle à papier peint (de la colle blanche devrait le faire aussi). Enroulez la corde autour du ballon en laissant des interstices. Laissez sécher. Percez le ballon et récupérez-le. L’œuf surprise est créé!

 

Côté déco

Les œufs graphiques

La tradition veut qu’à Pâques on décore des œufs. Oui bon ok mais c’est rarement très joli au final. Et bien non, pas forcément. Il faut juste ne pas essayer d’en faire trop. On oublie les mélanges hasardeux de couleurs et la reproduction de la Joconde en miniature (comment ça ce n’est pas ce que vous aviez prévu?). On se procure des œufs blancs que l’on évide (si vous ne savez plus comment faire, un petit rappel par ici). On choisit un motif géométrique par œuf (trait, rond, point, triangle, etc) que l’on dessine au feutre noir. Le tour est joué.

La peinture aux doigts

Si on n’est pas ultra doué de ses 10 doigts ou si on veut faire participer le petit dernier à la déco, le bon plan c’est la peinture aux doigts. Ça vous fera une bonne activité pour les bambins (c’est les vacances, il faut bien les occuper ses petites bêtes) et une déco facile et sympa. Alors rien de plus simple pour notre petit lapin de Pâques : on trempe la main dans de la peinture blanche, on colle ensemble l’index et le majeur d’un côté, l’annulaire et l’auriculaire de l’autre. On cache le pouce et hop on colle tout ça sur une feuille. Un coeur pour le nez (une gommette fera l’affaire), des traits pour les moustache et des yeux à coller. Tada!!!

 

A manger!

Bon c’est bien joli tout ça, mais il ne faudrait pas oublier que le chocolat ça se mange! Alors si vous voulez épater la galerie, rien de tel qu’un gâteau au chocolat en forme de lapin de Pâques. J’avoue je n’ai pas encore testé, mais sincèrement ça à l’air plus que faisable. Deux gâteaux au chocolat, du fondant pâtissier, un stylo de glaçage et quelques déco. Allez, vous me direz si vous essayez.

Ces articles pourraient vous plaire

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *